Les Accrocheurs du Moment

De belles nouvelles de nos Accrocheurs à faire valoir en cette fin d’année !

 

Accrocheuses, Accrocheurs, 

Après un premier avis de rentrée « Les Accrocheurs du Moment » riche de belles actualités, d’autres nouvelles sont à faire valoir pour cette fin d’année au sein de L’Accroche Scénaristes. 

C’est aussi l’occasion de découvrir ou redécouvrir quelques aides, évènements et lieux pouvant nous aider à faire progresser nos projets ou à les diffuser…

Bravo à eux ! 

 

Les Accrocheurs du Moment

 

Benoît Connin : Après une première session très riche en apprentissage (entre autre grâce au tuteur scénariste et membre du collectif le SAS, Olivier d’Aquaro) lors de la Résidence d’écriture de la Plateforme (Pôle Cinéma et audiovisuel des Pays de la Loire) où son projet « Un Train d’Enfer » a été sélectionné (cf son dernier mail « aides et concours à venir ») Benoit travaille sur sa V2 pour la seconde session qui s’achèvera par une séance de pitch devant des producteurs à Nantes.

 

Valérie Faure et Greg Nihotte cumulent de belles actualités : ils ont obtenu 3 sélections en festival pour leur court métrage « Je suis à fleur de peau » : A Bout de Court à Cosne sur Loire (58200), Féministival à la Bellevilloise  (75020) et Cinémaction à Lure (70200). Ils ont reçu un coup de cœur au Féministival et un suivi très intéressant avec des propositions pour diffuser le court dans d’autres lieux. Pas de prix à Lure, mais ils ont eu le plaisir d’être présents dans une sélection où figuraient des courts remarquables au sein d’une superbe organisation et conseillent fortement ce festival. Une belle occasion pour voir son film sur grand écran et faire des rencontres avec un public et d’autres réalisateurs et scénaristes… et d’être vu à Lure par l’invité d’honneur du festival cette année, Jacques Doillon !

 

Martin Fournier : Il nous transmets deux bonnes nouvelles. « Visites« , son scénario de court-métrage VR-360° co-écrit par le collectif lyonnais Narra a été primé au « 360 Film Festival » de la Satis Expo ; tandis que son court métrage « Voilasine » a été sélectionné au Festival du Court Métrage d’Humour de Meudon 2018, au This Is My Brave, Canberra Mental Health Film Festival 2018 en Australie, au Cambria Film festival 2018 aux USA et a été finaliste au Screenplay Festival 2018 !

 

Martine Maison : En 2017, Martine se lance sur un projet de plateforme afin de faire connaître des scénarios écrits, des comédiens et des réalisateurs : cela a donné www.prekel.net. Le but ? Créer une sorte d’émulation entre chacun des dépositaires du site, des idées et des partenaires qui souhaitent s’engager. Dernièrement, la branche du site Women Indaplace donne la part belle aux projets portés par des femmes et/ou ayant des protagonistes féminins forts. Le but étant de donner une visibilité alternative pour celles et ceux qui n’ont pas d’agent et de stimuler les rencontres.

 

Fatih Tursun : Le 27 Octobre dernier était projeté son court-métrage « Béton Armé » avec toute l’équipe technique au cinéma Le Mélies à Caluire-et-Cuire. Même s’il s’agissait d’un public déjà connaisseur du film (connaissances, participants), l’organisation du cinéma était optimale et le plaisir de voir son film sur grand écran avec une grande partie de l’équipe était au rendez-vous. Dans l’attente d’autres projections, peut-être à L’Aquarium Ciné Café ?

 

Isabelle Vossart : Son projet de court métrage « Dans un souffle« , passé par les Relectures de l’Accroche et dont la dernière version du scénario a été retravaillée avec la script-doctor Laetitia Kugler, rencontrée en 2017 lors des Ateliers  » Rédiger un synopsis  » et  » Rédiger une note d’intention  » de L’Accroche, est retenu avec 5 autres projets pour concourir à lBourse des Festivals 2018 du 39ème Festival du Film Court de Villeurbanne. Le pitch du projet aura lieu le samedi 24 novembre durant le festival….Bonne chance à elle !

 

Étienne Husson : Fin octobre, il a participé au 48h du film scientifique de Pariscience et a gagné le prix du jury (et notamment une résidence d’écriture de son choix, payée par le CNC). Pour voir le film, voici le lien https://pariscience.fr/symbiose-competition-de-courts-metrages-en-48h-2018/

De plus, son court-métrage « Le chien de Churchill » a été sélectionné par Arts Convergences (parmi plus de 130 films) pour concourir aux prix du public et au prix du jury !  Il traite des maladies psychiques. Vous pouvez le voir, et si vous l’aimez éventuellement voter pour lui (jusqu’à une fois par jour jusqu’au 30 Novembre) : http://artsconvergences.com/videos-selectionnees?fbclid=IwAR3jfu_4Uw2rdfNRn05XGrK7Dv23JgbS_JdrSZGTP4xSqed6MUZnEvGU0HI