Les Accrocheurs du Moment

Un début 2018 qui bouge pour les Accrocheurs. Plusieurs succès et belles actualités à saluer.

Accrocheuses, Accrocheurs, 

En ce début 2018, plusieurs succès et belles actualités sont déjà à saluer parmi les Accrocheurs avec des projets parfois passés entre les mains de L’Accroche Scénaristes… 

Bravo à eux !

Les Accrocheurs du Moment

 

Oraline Agnes : Son court métrage documentaire sera diffusé le dimanche 18 mars à 17H à Le Nid de Poule, café théâtre du 1er arrondissement. Il fait partie de la série de documentaires « Combats Ordinaires », produit par Azimut et réunissant 9 réalisateurs dressant le portrait d’hommes et de femmes agissant quotidiennement pour une cause qui leur est chère. Attention : La projection de son court étant pendant la Fête du Court Métrage, une réservation est fortement conseillée.

Antoine Bauza : Auteur de jeux de société (dont 7 Wonders), il vient de lancer Kaedama, une structure montée avec 3 copains game designers autour de la création, du développement et du consulting dans le domaine du jeu de société. Kaedama propose deux grands types de prestations, principalement destinés aux éditeurs : la création de jeux de société sur commande et l’accompagnement de projets. En attendant que le site web soit sur pied (www.kaedama.fr) l’équipe est joignable sur twitter (@TeamKaedama) et par email : team.kaedama@gmail.com.

Emilie Bottini : Elle a signé un contrat de droits d’auteur avec une maison d’édition pour un livre interactif sur mobile se déroulant dans un monde de fantasy. Elle est actuellement en phase écriture. Le livre devrait être en ligne au deuxième trimestre 2018.

Emma Degoutte : Son projet « Je ne t’aime pas » co-écrit avec Tommy Weber (réalisateur du projet), lauréat du fond d’aide Nouveaux Medias du CNC a terminé sa phase de tournage : après les côtes d’Erquy, Paris. Vient à présent un important travail d’infographie. Produit par TUCO (Paris).

Kevin Delobelle : Il vient de co-fonder avec Maxime Vouillon Hana-Bi réunissant des vidéastes Lyonnais avec l’idée d’être plus fort ensemble sur le marché du film institutionnel à Lyon, mais aussi, bien sûr, sur le cinéma de fiction ou de documentaire. Hana-Bi produit actuellement  »No Rhapsody », un docu-menteur sur un faux groupe Queen et  »Don’t Forget To Smile Today », un court métrage de fiction de l’Accrocheuse Daisy Herbaut. Pour jeter un oeil sur son site, c’est ici : http://hana-bi-production.fret dans l’espace contact, Kevin et le reste de l’équipe se tiennent disponibles pour toute question.

Gregory Nihotte et Valérie Faure : Amis et complices de longue date, passés par l’Accroche Scénaristes, le duo s’est lancé un beau défi : réaliser leur premier court métrage pour le Festival Nikon. Le tournage a eut lieu d’octobre à novembre 2017, parfois avec simplicité, mais pas toujours… qu’importe, portés par l’aide précieuse du talentueux chef opérateur mexicain Carlos Perez-Rojas. Une fois les aléas de la post-production passés, le film est mis en ligne juste avant Noël et fera son petit effet. Il décrochera même son article dans La Tribune de Lyon… « Je suis à fleur de peau », à voir ici : https://www.festivalnikon.fr/video/2017/641?lang=fr

Helen Strag : Elle aussi a participé cette année, pour la deuxième fois, au festival Nikon, en tant que scénariste et co-réalisatrice du court métrage « Je suis la fête des pères ». Après un travail de préparation extrêmement conséquent, puis le moment magique de la mise en scène suivi de la période parfois fastidieuse du montage, mais qui s’avère être une réécriture très profitable, le projet lui a apporté de grandes satisfactions. Elle encourage tous les scénaristes à s’y lancer ! Son court métrage est à voir ici : https://www.festivalnikon.fr/video/2017/1202?lang=fr

Morgane Velten : Elle est en train de réaliser le numéro d’Avril 2018 de la BD Les Rues de Lyon, qui traitera de l’exorcisme du couvent Saint-Pierre-les-Nonnains (actuel Palais Saint-Pierre) dont elle signera le scénario et le dessin. Les Rues de Lyon est un mensuel créé par l’Épicerie Séquentielle, qui propose depuis 2015 une histoire complète de 10 pages autour d’une anecdote, un personnage, une actualité de la ville de Lyon. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, l‘Épicerie Séquentielle est une association d’auteurs et autrices de BD Lyonnais, mais aussi une maison d’édition participative dont la base est la bonne volonté et l’envie de proposer des conditions de travail décentes aux auteurs et autrices.

Rodolphe Wuilbaut : Il joue un petit rôle dans « La fête est finie » de Marie Garel-Weiss, qui sort en salles ce 28 février. Puis dans la pièce « T’es pas mon genre », sur les violences sexuelles, qui tournera principalement en lycée, mais dont la générale est ouverte à tout public, le 7 mars prochain à 15h à la MJC Duchère. Enfin, il jouera dans la pièce « Les étoiles dansantes », road-trip sur des victimes de viol, à l’Espace 44. Des réservations sont possibles ici : http://www.espace44.com/etoiles-dansantes/ !